Changements de pratiques

///Changements de pratiques

Changements de pratiques

Dans un souci d’amélioration des conditions de travail, la direction générale de Var Habitat a initié en octobre 2013, une démarche de Prévention des Risques liés à l’Activité Physique (PRAP). A partir d’une analyse des pratiques professionnelles, le PRAP contribue à réduire les risques d’accidents du travail ou de maladies professionnelles, et plus largement à améliorer les conditions de travail.

Un groupe d’une vingtaine de personnes a ainsi été constitué sur la base du volontariat. Il réunit, à raison d’une réunion tous les 2 mois, des agents de terrain, agents d’entretien, gardiens, jardiniers, techniciens ou encore chefs d’agence et d’un membre du Comité d’Hygiène et Sécurité et Conditions de Travail.
Le travail mené par le groupe a conduit à la formalisation d’un plan de prévention.

Quels sont les objectifs du PRAP ?

  • Connaître les risques liés à son activité ou à son métier,
  • Analyser en détail sa situation de travail,
  • Adopter de bonnes pratiques et des gestes appropriés à la tâche à effectuer,
  • Proposer à son encadrement des améliorations techniques ou organisationnelles d’aménagement de son poste de travail,
  • Mobiliser les personnes concernées par la prévention des risques dans l’entreprise.

L’amélioration des pratiques professionnelles au service de la modernisation du métier d’agent de proximité

Après une étude des méthodes de travail, le groupe a testé les produits d’entretien proposés par notre fournisseur. L’enjeu était de sélectionner parmi les plus efficaces, ceux qui présentaient le moins de risque pour la santé des agents, tout en respectant la planète.
Afin d’améliorer la qualité du nettoyage effectué par des agents, des ballons d’eau chaude ont également été installés, ainsi que des points d’eau.

Le retour d’expérience des différents participants a également permis de mettre en place une méthode de travail commune qui permet de limiter les gestes répétitifs et le port de charges lourdes (seaux).
Des chariots tout-terrain ont été mis à disposition afin que les gardiens et agents d’entretien transportent dans de meilleures conditions leur matériel.

Des changements visibles pour les locataires

Ces améliorations des conditions de travail des agents de terrain ont également des répercussions sur la qualité des prestations de ménage.
Au cours de l’année 2017, des tests de nettoyage des cages d’escalier ont été menés avec des auto laveuses et des mini brosses. Ceux-ci se sont avérés concluants et ont permis l’achat d’une auto laveuse par agence. Il a été ainsi décidé d’un minimum de 1 passage par an sur toutes les résidences avec pour objectif d’atteindre à terme
2 passages par an.
Cet investissement de 23 000 € devrait faciliter le quotidien des agents d’entretien tout en contribuant à la satisfaction de nos clients locataires.

 

Les gardiens et agents d’entretien ne sont pas les seuls agents de proximité qui ont bénéficié de la mise en place du PRAP, les jardiniers ont également vu leurs conditions de travail améliorées. En effet, des équipements électriques plus légers et produisant moins de vibrations ont ainsi été testés. Le retour des essais concluant, le matériel thermique va progressivement être remplacé par du matériel électrique.
Pour le bien être des agents comme des locataires, ces appareils sont également moins bruyants.

Le travail du groupe PRAP se poursuit contribuant ainsi à l’amélioration continue des conditions de travail mais également du service rendu aux locataires.

2018-08-27T12:09:33+02:00 Quotidien|0 Comments

Leave A Comment